Les procédures d’alerte
Article mis en ligne le 29 avril 2015
dernière modification le 4 avril 2016

par gdvie
logo imprimer

En développant un réseau d’alerte qui l’informe des décès de personnes de la rue, "Goutte de vies" vise à réduire les délais entre le décès et les funérailles et à améliorer les conditions de déroulement des funérailles.

Cet atelier travaille dans trois directions :
-  Repérage des acteurs, des protocoles et des pratiques concernant la recherche des familles,
-  Rencontre de ces acteurs et élaboration des protocoles de partenariat,
-  Réflexion éthique sur le rôle et les limites de "Goutte de Vies" concernant la recherche des familles et le travail auprès d’elles.

Aujourd’hui, « Goutte de vies » est connue et reconnue par les principaux acteurs concernés (centres funéraires hospitaliers, régie municipale des pompes funèbres, cimetière municipal de Cornebarrieu, police nationale, police administrative).

Des conventions ont été signées entre « Goutte de vies, la Mairie de Toulouse et le Centre Communal d’Action Sociale afin d’améliorer l’organisation des funérailles, dans le respect de la dignité, des personnes ayant fait l’expérience de la rue dépourvues de ressource suffisante mais aussi des personnes isolées sur la commune de Toulouse.

Une convention réunissant tous les acteurs est en cours de préparation. Elle vise à diminuer les délais d’inhumation qui restent encore trop long et à établir des bilans annuels réguliers afin d’améliorer les prises en charge.


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10