Rechercher et accompagner les familles et proches
Article mis en ligne le 29 avril 2015
dernière modification le 4 avril 2016

par gdvie
logo imprimer

La question de la recherche des familles pose des questionnements sur le fond et la forme et vient interroger l’éthique, le rôle et les limites de ce projet. La question de la légitimité même de la recherche alors que le défunt n’a souvent laissé aucune directive et que les fractures avec la famille sont parfois très anciennes a été à plusieurs reprises mise en débat au sein du collectif. Mais la recherche des familles se fait à travers des procédures légales qui existent de fait.

La réflexion du groupe a été en constante évolution portée par les sensibilités et les expériences de chacun et par ce qui se passe de manière concrète autour de chaque décès. Il est clair aujourd’hui pour le collectif que "Goutte de Vies" ne saurait se substituer à ces acteurs, il n’est pas du ressort de l’association :
-  de chercher à la place des acteurs habilités pour cela
-  de faire les annonces des décès.

Par contre, sauf dans le cas où le défunt aurait expressément demandé aux membres de l’association que sa famille ne soit pas prévenue, « Goutte de Vies » peut aider à l’optimisation de la recherche des familles en mettant en lien ces acteurs (bureau des entrées, police nationale et administrative…) avec des travailleurs sociaux susceptibles d’avoir des informations dans le réseau du défunt : référents sociaux, amis, bénévoles associatifs … Il appartient ensuite à ces travailleurs sociaux de choisir ou non de divulguer ces informations dans le respect de leurs missions, du secret professionnel (à souligner que celui-ci perdure après la mort), de l’éthique de l’association et de la mémoire du défunt.

Notre association propose - en lien avec les référents sociaux - aux familles et aux amis :

  • La mise en lien s’il y a lieu des familles avec les témoins : professionnels, bénévoles, amis …
  • Un accueil sur la ville, une aide pour trouver un hébergement.
  • Des accompagnements physiques auprès des témoins et sur les lieux de vie de la personne ou encore auprès des institutions (centre funéraire, police, cimetière …). « Goutte de Vies » peut ainsi agir en médiateur.
  • Une présence, une écoute, un soutien au téléphone ou sur la ville.
  • Des informations concernant les aspects administratifs, légaux, sur les procédures.
  • Un accompagnement dans la construction de la cérémonie en lien avec les pompes funèbres et le réseau laïque ou religieux, une présence lors des inhumations ou des crémations, la rédaction de faire-part ...

Lorsque « Goutte de Vies » s’engage sur le suivi d’un décès, elle se fixe l’objectif d’être le fil rouge entre les proches (famille, professionnels, bénévoles, amis …) et les acteurs professionnels afin que les procédures ne prennent pas trop de temps. Elle essaye de dénouer les imbroglios administratifs et de préparer sereinement le temps d’inhumation.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.85